Notre façon de voir la vie influence notre relation avec nos enfants.

Dans la vie, lorsqu’une personne te parle, elle s’exprime en parlant à travers sa propre vision de la réalité.


Pour toi, c’est la même chose, tu vois la vie en fonction de ta manière de percevoir la réalité. J’aime bien l’image des lunettes. De la même façon que les lunettes de soleil modifient ta perception de la réalité, si tu portes les lunettes de la peur, ta vision sera celle d’un monde rempli de choses horribles et d’agresseur.


Ton enfant n’échappe pas à la règle.

La question est, comment faire pour vivre en harmonie en famille avec toutes ces différentes réalités ?


Selon moi, la capacité à faire un pas vers l’autre, ainsi que la communication sont de grandes alliées



Pour imager mes propos, je te donne l’exemple. Qu’une psychologue m’a donné un jour et que je trouve chouette : le pommier.


Dans ce pommier, il y a des pommes rouges et des pommes vertes. D’un côté, il y a la maman et de l’autre côté il y a son enfant. Chacun regarde les pommes de son côté, la maman dit : « avec ces belles pommes rouges je vais faire une bonne tarte aux pommes. » Et l’enfant, lui, il voit des pommes vertes, il se dit : « mais non maman, n’importe quoi elle ne va pas être bonne cette tarte, fais-moi plutôt des cookies. »

Si la maman vient du côté de l’enfant, elle verra également des pommes vertes. Elle se rendra bien compte que sa tarte aux pommes ne sera pas bonne. Alors que si l’enfant vient du côté de la maman, il se rendra compte que les pommes sont rouges et que donc du coup la tarte aux pommes sera très bonne.


La vie, c’est exactement ça !

Peu importe le sujet avec nos enfants c’est notre perception de la réalité qui intervient dans notre relation. De plus cette perception est construite sur nos blessures passées voilà pourquoi souvent ça fait mal et que cela nous fait réagir comme un lion attaqué. Mais pas si simple de se libérer de ces blessures comme ça, c’est un vrai travail sur soi à mettre en place.


En attendant, ce qui selon moi est juste mais pas si simple à faire, c’est que chacun puisse faire un pas vers l’autre et voir que toutes les réalités existent, tout dépend sous quel angle on les regarde. Et que communiquer nos ressentis et nos besoins permet à l’autre de nous comprendre et qu’ainsi les choses peuvent se régler plus facilement.


Bien sûr, c’est un apprentissage, en fonction de l’âge de nos enfants faire un pas vers nous lui est impossible. C’est à nous de lui montrer l’exemple et de lui apprendre à exprimer ses ressentis et ses besoins et lui montrer qu’il y a toujours des alternatives à toute chose.


Si la société fonctionnait ainsi, bien des choses seraient différentes. Comme le fait de devoir diagnostiquer nos enfants afin qu’ils soient acceptés tels qu’ils sont avec leurs différences à l’école (oui petit coup de gueule au passage).


J’espère que cet article te permettra de voir les choses sous un nouvel angle 😉

N’hésite pas à me partager ton avis en commentaires.


Avec toute ma bienveillance.

Myriam


#relationenfant #visiondelavie


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout