top of page

TOUS DEHORS !


J’entends souvent : « Il pleut, mon enfant ne peut pas jouer dehors. »

Alors oui, je pensais ça aussi avant. Mais avant quoi ?


Avant l’arrivée de ma fille, ou plutôt de ses 6 ans. Elle, ce qu’elle aime, c’est être libre et elle aime être dehors. Et même elle adore la pluie qui lui tombe dessus.


L’autre jour encore, je la regardais, il pleuvait des cordes. Alors je lui dis : « rentre il pleut beaucoup là » et elle me dit : Mais non maman c’est trop bien la pluie ! » Bon là, avant dans ma tête ça faisait elle est dingue ma fille. Et on finissait par partir en conflit parce que j’avais peur qu’elle attrape froid.



Moi, je viens de la génération mets ton manteau, sinon tu vas être malade. Et puis, j’ai observé avec ma fille, je l’ai laisser s’écouter et mettre ou non son manteau. Je l’ai laisser être libre et jouer dehors par tous les temps.


Ce que j’ai constaté, c’est qu’elle n’est pas plus malade, au contraire, elle est même peu malade. Et surtout, je me suis aperçue que pour elle, c’est une manière de décharger ses émotions et le trop-plein de la journée.


Alors moi je dis, faisons pareil.

Nous, adultes enfermés dans nos manteaux et nos couches de vêtement. Pas forcément tout le temps mais de temps en temps. A chacun de faire comme il peut.

Tu vas me dire, mais pourquoi je devrais m’imposer ça moi je suis frileux.se ?

Le fait d’être dehors par tous les temps fait travailler notre système adaptatif. Ce terme pas très agréable à entendre, nous dit que si on met notre corps dans des conditions moins confortable voir extrêmes, va faire qu’il se renforce. C’est-à-dire que notre immunité va augmenter mais aussi notre capacité à faire face aux difficultés de la vie et notre état émotionnel. Nous faisons partie intégrante du vivant et le vivant est fait pour s’adapter à tout.


Petite aparté au sujet de l’adaptation

Elle n’est pas non plus à faire n’importe comment. Lorsque tu décides de te mettre dans une situation où tu souhaites faire travailler ton système adaptatif ex : te mettre dans le grand froid. Sache qu’il faut un temps de repos conséquent derrière afin de permettre au corps d’intégrer le bénéfice. Dans le cas du grand froid reste y le plus que tu peux mais ne va pas jusqu’à la panique et ensuite met toi au chaud sous un plaid avec une bonne tisane


Revenons au sujet qui nous intéresse, notre jour 4 du calendrier de l’avent ou je te propose une ballade en famille. Si j’ai la chance qu’il pleuve ce jour-là (puisque j’écris à l’avance) je te propose de mettre tes plus belles bottes et d’aller à la plage, à la forêt ou même en ville si tu n’as pas le choix.

A toi de voir si tu souhaites mettre un manteau. Mais une ballade sous la pluie est une belle occasion de laisser parler ton âme d’enfant, en sautant dans les flaques en famille. Les enfants vont adorer ce moment et je suis prête à parier que si tu arrives à lâcher toi aussi tu vas adorer.


Quel merveilleux moment de reconnexion et de partage en famille.


Et après on fil à la maison se faire un chocolat chaud maison pour se réchauffer et partager les meilleurs moments de cette ballade.


Avec toute ma bienveillance

Myriam

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page