L’atypisme un trouble ou une évolution de l’humanité ?

Aujourd’hui j’ai envie de te livrer mes réflexions au sujet du boom des personnes atypiques. Quand je dis atypique je parle des personnes hypersensibles, HP, TDA/H…

Certains te disent : « C’est parce qu’on diagnostique plus aujourd’hui, mais il y en a toujours eu. »



Je suis né en 80, à ce moment-là, les personnes atypiques étaient en minorité ou, peu diagnostiquées, on le voit comme on veut. Mais forcés de reconnaitre que diagnostic ou non les enseignants constatent bien que de plus en plus d’enfants sorte du lot, donc ce n’est pas qu’une question de diagnostic. Surtout que beaucoup d’atypique ne sont pas encore diagnostiqués seule ceux qui donne du fil à retordre aux enseignants se font diagnostiquer parce qu’il faut bien expliquer leur comportement gênant, cela ne peut pas venir d’un système scolaire inadapté !


Je voudrais nuancer mes paroles et te donner mon avis parce que tout n’est pas tout rose ou tout noir.


Selon moi l’hypersensibilité, le haut potentiel, l’hyperactivité … sont une évolution de l’humanité.

Ce sont plus des tempéraments que des troubles à proprement dit. Donc tu vas me dire : « il n’y a rien à faire ? ».


Eh bien si, je m’explique.

Il y une multitude d’améliorations possibles. Il faut voir la chose dans la globalité de l’être de l’enfant. De la même façon que l’on a un tempérament stressé si nous ne sommes pas en harmonie dans notre corps sur tous les plans (digestifs, émotionnel…) le stress finira par prendre plus de place. Je te prends un exemple concret vécu avec ma fille TDA/H pour que tu comprennes mieux. Certains additifs alimentaires que contiennent ces chers bonbons ont une action d’hyperactivité sur notre corps. Si tu donnes des bonbons à un enfant qui a un tempérament hyperactif, forcément l’hyperactivité va s’amplifier et ton enfant finira par faire des bonds dans le jardin toute la soirée (c’est du vécu promis). Et oui toute l’importance de se connaître et d’individualiser son hygiène de vie.


Comment aborder la chose ?

Selon moi, le défi des parents d’aujourd’hui, est d’accompagner les enfants d’une humanité en évolution. Ce qui peut être fait en premier, est donc de regarder les choses sous un nouvel angle : non comme le fait que ton enfant à un problème, mais plus comme vouloir comprendre le mode d’emploi de ton enfant, de sortir du code qu’un enfant c’est comme si ou comme ça.


Attention je ne te dis pas que tout est permis pour ton enfant, tu as ta propre limite. Mais je te parle plus du regard que la société (et nous sommes la société) porte sur l’enfant et la place qu’elle lui laisse dans le monde : des enfants qui doivent se plier et rentrer dans la norme. Plutôt que de les voir comme des adultes en construction pour embellir le monde de demain. Oui parce que je suis convaincue qu’il n’y a que des enfants aussi affirmés avec leurs belles valeurs pour pouvoir améliorer le monde et faire que demain il soit plus respectueux de l’humanité.


Voilà pourquoi chaque parent doit prendre sa part au changement pour améliorer cette vision de la place de l’enfant.

Tu as envie d'en discuter n'hésite pas à me contacter ^^


Avec toute ma bienveillance

Myriam


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout