Être un papa d’aujourd’hui

Dernière mise à jour : 26 oct.

Je rencontre parfois des papas qui me disent : « Je ne sais pas trop comment faire pour être dans le partage et dans l’affection avec mes enfants ». « J’ai de la difficulté à montrer mon amour sincèrement et simplement pour eux, je ne me sens pas à l’aise ». Déjà je voudrais les féliciter, car c’est une belle étape d’avoir pu l’exprimer.

Si toi aussi, tu te retrouves dans ces paroles, je t’invite à lire la suite de cet article.

Il est vrai que pour montrer et donner de l’affection, il faut déjà en avoir reçu, mais aussi avoir été permis de montrer ses propres émotions. Je voudrais surtout aborder ce 2ème point. Nous venons tous de la même société et savons sur quels schémas nous sommes construits : cette vision que les émotions sont dérangeantes tout simplement parce que la personne en face ne sait juste pas quoi en faire. Pour les hommes cette difficulté est augmentée puisqu’un homme « doit être fort ! » « Un homme ça ne pleure pas ou ça ne doit pas être triste » « Un homme ne doit pas montrer sa sensibilité ». Du coup, à force de conditionnement, les hommes se sont construits sur cette vision moyenâgeuse et petit à petit ont finis par ne plus s’autoriser à exprimer certaines émotions. Oui certainement que je caricature un peu et bien entendu que tous les hommes ne sont pas comme ça, mais beaucoup le sont.


Même si la société évolue, les conditionnements ne sont pas si simples à faire sauter. Je comprends ces papas qui ont du mal à montrer simplement l’affection pour leur enfant c’est leur blessure de rejet qui parle. La peur d’être rejeté parce qu’ils ne sont pas de « vrais hommes »

Je voudrais t’apporter ma vision de femme qui cherche toujours à remettre les choses en question 😉


Prends conscience que oui tu es un homme et aussi un humain et qui par définition à des émotions, et que tu sois hommes ou femmes tu as le droit de les exprimer afin d’être bien avec toi. Que justement aujourd’hui, dans cette société, t’autoriser à être pleinement qui tu es, fait de toi « un VRAI homme ».


Comment t’aider ?

Probablement que ton système de survie à mis des choses en place en toi lorsque tu étais enfant qui te pousse aujourd'hui à penser et agir comme tu le fait aujourd'hui. Mais selon moi, tu peux déjà te dire que c’est ok, tu as été conditionné de cette manière, mais pose toi ces questions :

  • Est-ce qu’aujourd’hui, je vois les choses de cette manière ?

  • Est-ce que cette vision m’appartient ?

  • Est-ce que je souhaite que cette manière de voir les choses soit ma réalité ?

  • Est-ce que cette vision est juste et respectueuse pour moi ?

  • Est-ce qu’aujourd’hui cette vision m’est toujours utile ?

Alors si les réponses à ces questions sont non, prend conscience que tout cela ne t’appartient pas et prends une nouvelle décision pour toi : celle de t’autoriser pleinement qui tu es et qui tu veux être sans peur, avec bienveillance et sans jugement de ta part.


Je voudrais t’apporter quelques conseils afin de t’aider dans cette évolution de toi. Pour toi, qui est un papa d’aujourd’hui avec tous ses questionnements et qui aimerait être plus proche de ses enfants.

La première chose est d’y aller à ton rythme ne te dit pas : « C’est bon maintenant je laisse mon vrai moi s’exprimer », vas-y tranquille tu as des schémas de protection en place, expérimente, autorise toi l’erreur et à faire machine arrière de temps en temps, l’évolution se fait étape par étapes. Aujourd’hui tu en es là où tu en es et c’est complètement ok.


Libère-toi de l’endoctrinement qui te dit qu’un papa doit être comme ça, suis ton intuition, ce gouvernail intérieur qui te guide et qui sait ce qui est bon pour toi.

Reconnecte-toi petit à petit à ton âme d’enfant, rappelle-toi ce que tu faisais quand tu étais enfant pour t’amuser, pour prendre du plaisir : grimper dans les arbres, construire des cabanes, rigoler, sauter … à toi de voir. Propose-le à tes enfants, propose leurs de partager avec toi ces moments de reconnexion et tu verras que le reste se fera naturellement. Petit à petit comme si tu te baladais tranquillement sur un chemin à la rencontre du papa qui est juste pour toi, du papa que tu souhaites être au plus profond de toi. Tu verras qu’exprimer ton affection pour tes enfants naitra tranquillement et simplement.


J’espère que cela te parle et que je t’apporte un peu de bienveillance dans ton rôle de papa, on pourrait se dire je suis une femme je n’y comprends rien. Mais j’avais justement envie de te partager ma vision de femme, maintenant tu en fait ce que tu veux 😉


Avec toute ma bienveillance

Myriam

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout