La période de séparation des 8 mois

Dans la construction de l’enfant il y a une étape importante et qui n’est pas toujours simple à vivre, c’est la période de séparation. Elle est souvent située à 8 mois mais peut s’étaler de 6 mois à 1 an. Elle est importante pour le développement psychoaffectif de l’enfant et aussi dans son lien à l’attachement. Cette séparation lui permet petit à petit de comprendre, quelles personnes lui sont familières (maman, papa, frère et sœur…) et celles qui sont des étrangers, c’est aussi pour cela qu’il devient plus « timide ».





Le bébé est dans une grande période d’insécurité et hiérarchise ses figures d’attachement. Il développe une grande peur de l’abandon de la part de sa figure d’attachement principale souvent la maman. Il s’agit d’une réelle séparation pour lui et donc son lien d’attachement se met en action de façon parfois brutale :

  • Il pleure dès que maman part, attention de ne pas partir derrière son dos il peut le vivre comme un abandon. Si tu le confies à une personne, dis-lui bien que tu as confiance en cette personne, que toi tu dois t’absenter et que tu reviens après.

  • Il crie de façon anxieuse et ressent parfois de la détresse affective

  • « Syndrome du petit koala » qui s’accroche fort, fort à sa maman ou qui lui « court » derrière

  • Il a tendance à rejeter l’autre parent


Que peux-tu faire ?

  • Nourrir le temps de jeu ensemble grâce à ta présence dans son univers. Laisse petit à petit ton enfant à ses temps de jeux, seul avec surveillance lointaine en lui parlant.

  • Donner un cadre en posant des limites est rassurant et donc le sécurise, pour que le jeu et l’exploration se fassent dans la sécurité et le plaisir

  • Ecouter les signaux d’attachement de l’enfant, apprendre à reconnaître quels sont les signaux de ton enfant pour les nourrir.

  • Jouer à coucou-caché avec ton enfant. Il adore ce jeu et cela lui apprend que l'on peut se séparer en s'amusant et en étant sûr de se retrouver.

  • Laisse-lui un "objet transitionnel" : un foulard imprégné de ton odeur, ou un doudou spécial acheté pour ça...Cela le rassurera, c’est l’importance du « doudou » pour ne pas être le doudou de son enfant.

  • Laisse-lui le temps de s'habituer aux nouvelles têtes et ne le force pas à aller dans des bras dans lesquels il n'a pas envie d'aller

En soutien :

La fleur de Bach Walnut. Le noyer l’aide à s’adapter au changement et lui permet d’avoir plus de confiance en lui et les autres.


L’huile essentielles de petit grain bigarade, une goutte sur le doudou pour l’enfant et une goutte dans l’interface des poignets de la maman, pour favoriser la séparation.


Avec toute ma bienveillance.

Myriam


https://linktr.ee/myriam.naturopathe


#naturopathie #naturopathe #naturopatheenfant #fleursdebach #reflexologieplantaire #harmonie #holistique #bienetre #bonheur #penseepositive #developpementpersonnel #bienveillance #famille #equilibreemotionnel #parentalité #solutionsnaturelles #bienetre #enfantepanoui #prendresoidesoi #équilibreemotionnel #educationbienveillante #gestionemotionnelle #quimperle

Posts récents

Voir tout