L’attachement c’est quoi ?

Pour moi c’est le lien qui fait que l’on a envie d’être avec une personne, c’est aussi le lien qui fait que quand tu ne vas pas bien, tu vas aller plus vers une certaine personne.



Le lien parent enfant


Le psychologue Bowbly a théorisé ce lien et nous permet de mieux le comprendre. Le lien d’attachement se construit dès la naissance, et il est, pour l’enfant un besoin vital. Il se fait en 4 étapes différentes

  • De 0 à 3 mois, la phase de pré-attachement : le bébé va activer ses comportements d’attachement (les pleurs) auprès de toutes les personnes. Il n’est pas encore réellement attaché à une personne en particulier.

  • De 3 à 6 mois, naissance de l’attachement : le bébé a des comportements d’attachement qui se sont diversifiés (pleurs, sourire, regard…) et sont tournés vers une personne en particulier.

  • De 6 mois à 2 ans : les enfants développent un réel attachement à une personne en particulier, c’est la figure d’attachement principale. La personne dont il a besoin quand il ne se sent pas bien ou qu’il est en situation de stress. Désolé pour les papas mais la figure d’attachement est souvent la maman (désolé aussi pour les mamans hihihi)

  • A partir de 2 ans, des attachements multiples se mettent en place et l’enfant a le sentiment d’être en sécurité, il peut aller explorer le monde en s’éloignant petit à petit.

Comment ton enfant t’indique son besoin d’attachement :

Le besoin d’attachement se déclenche quand ton enfant est en situation de difficultés ou de détresse physique ou émotionnelle. Pour te le montrer il utilise ces différents comportements :

  • Les pleurs

  • Le comportement d’agrippement

  • Des cris ou appelle sa maman

  • Les crises de colère

  • Les sourires

  • Quand tu le récupère de l’école et que là il te "fait une crise" parce que tu lui as amené une pomme au lieu d’un kiwi.

Ces comportements d’attachement permettent d’apporter plus de proximité entre l’enfant et la figure d’attachement principale mais aussi d’émettre un signal indiquant qu’il faut s’occuper et prendre soin de l’enfant.


Les différents styles d’attachement.

Si le parent répond simplement aux besoins de l’enfant de façon juste, ni trop ni trop peu, l’attachement sera sécure. Si ce n’est pas le cas l’attachement sera insécure soit :

  • Ambivalent/anxieux

  • Insécure évitant,

L’enfant se sent incompris et en souffrance, il développe des problèmes de comportement comme de l’agressivité et angoisses.


Qu’est ce que toi tu peux faire ?

Que ce soit pour accompagner ton jeune enfant ou pour « réparer » ce que tu as pu manquer de faire, tu peux mettre en place les critères suivants. Je tiens juste à préciser qu’il n’y a pas d’erreurs juste des méconnaissances, tu fais du mieux que tu peux avec les connaissances que tu as à l’instant T.

  • Se poser la question si j’étais à sa place qu’est-ce que je ferais ? Qu’est ce que je pourrais ressentir ?

  • Être sensible (aux signaux de l’enfant) : se mettre au niveau de ton enfant, être chaleureux et aimant

  • Réconforter (un enfant en détresse) ;

  • Réparer (lorsque la relation a été rompue) ;

  • Faire preuve de réciprocité (s’adapter aux besoins de l’enfant) ;

  • Encourager le jeu (le parent aime participer à un jeu mené par son enfant) ;

  • Protéger/prendre en charge (s’assurer que l’enfant est en sécurité/lui montrer un comportement approprié) ;

  • Donner des soins avec tendresse et être proche.

  • Être empathique, comprendre ton enfant et lui dire « je te comprends quand … »

  • Demander s’il a besoin d’aide pour ne pas être intrusif.ve, ne pas le gêner dans son évolution et son autonomie

  • Écouter les besoins de ton enfant

  • Comprendre que son cerveau est en construction, donc ne pas lui demander plus que ce qu’il peut pour son âge.

  • Comprendre aussi qu’il n’a pas encore la capacité de gérer la frustration, qu’il faut simplement l’accompagner

  • Donner un cadre avec des horaires réguliers qui rassure l’enfant.

A savoir :

Le besoin d’attachement fait une balance avec le passage à l’action. Si le besoin d’attachement est nourri le passage à l’action peut se faire, mais si par exemple : tu demandes à ton enfant de ranger sa chambre alors que lui il est en pleure parce que tu l’as grondé, tant que son besoin ne sera pas nourri il ne pourra rien faire.

Et c’est pareil pour toi si tu as passé une mauvaise journée et que ton besoin n’est pas nourri en rentrant tu auras du mal à faire quoique ce soit et encore moins nourrir le besoin de ton enfant.


Belle journée à toi.


Avec toute ma bienveillance.

Myriam


https://linktr.ee/myriam.naturopathe


#naturopathie #naturopathe #naturopathenfant #fleursdebach #reflexologieplantaire #harmonie #holistique #bienetre #bonheur #penseepositive #developpementpersonnel #bienveillance #famille #equilibreemotionnel #parentalité #solutionsnaturelles #bienetre #enfantepanoui #prendresoidesoi #équilibreemotionnel #educationbienveillante #gestionemotionnelle #quimperle

Posts récents

Voir tout