L'alimentation : religion ou écoute de soi ?

Je vais prendre mon cheminement en exemple pour te partager le message que je veux te livrer aujourd'hui. Suis bien le chemin ^^


Dans mon métier et aussi dans ma vie, l'alimentation est une part importante.

J'ai grandi avec une alimentation "normale", très peu d'industriel et beaucoup de fait maison et j'ai toujours eu une santé (les intestins) fragiles. Je dois dire que je n'ai pas souvenir que quelque chose a été réellement fait jusqu'à mon adolescence ou j'ai fait énormément de gastrites, je vomissais tous les jours, là je recevais beaucoup de médicaments.



En fin d'adolescence ma conscience m'a amené à me poser la question de la condition animale, j'avais du mal à me dire que l'on devait tuer pour se nourrir mais je ne suis pas devenue végétarienne, j'ai ralenti ma consommation de viande, j'étais bien dans le moule et ne m'écoutais pas du tout. D'un point de vue santé je continuais les gastrites et le médecin m'a dit que si ça continuait j'allais faire un ulcère, bon à l'époque j'ai continué les médicaments et c'est tout, je n'avais pas d'autres connaissances à ce moment et j'étais bien loin de la naturopathie !


Puis 14 ans après, je me suis formé en naturopathie avec Robert Masson, qui lui s'est battu pour l'importance de la protéine animal (il a vu des bébés mourir car ils étaient nourris avec des laits végétaux), du coup, en bonne rigide que je suis j'ai appliqué ce que j'avais appris et je me suis orientée vers un régime omnivore, beaucoup de chose se sont amélioré dans ma vie. J'ai arrêté les produits laitiers (j’étais une fervente consommatrice a la bouteille dans le frigo), supprimé le grignotage, j'ai compris l'importance des crudités, mais je ne les tolérais pas il aurait fallu que je prenne des jus de légumes (à l'époque je n'avais pas d'extracteur)

C'est à ce moment aussi que j'ai découvert, ce que j'appelle, aujourd'hui les religions alimentaires : végétarisme, végétalisme, macrobiotique, crudivorisme, instinctivorisme...


Aujourd'hui, mon corps appel plus de végétal quelque chose de différents.

Depuis plus d'un an j'ai troqué mon pain beurre du matin contre un smoothie de banane noisette et fruits sec. Je me suis aussi mise à Jeûner, j'en était incapable avant, et cela me faisait culpabiliser car j'avais conscience du bienfait qu'il apporte et j'avais la croyance que le jeûne résoudrait beaucoup de mes problèmes digestifs. En m'écoutant, je me suis rendue compte, que ma vitalité ne me permettait pas de le faire longtemps, je me suis, donc adapté, j'ai eu de bons résultats mais pas suffisant.


Puis dernièrement je me suis beaucoup intéressé au crudivorisme, à l'alimentation vivante et à la cuisson à la vapeur douce.

Comme dans ma formation de naturopathie à l'époque, j'y ai trouver beaucoup de logique et de sens. J'ai investi dans un extracteur de jus l'année dernière et je me suis mise aux jus de légumes un régal et grâce à eux aujourd'hui je peux consommer des crudités sans en souffrir. Je consomme beaucoup plus de légumes crus et j'ai découvert des recettes vraiment excellentes ^^ J'ai suivi Nelly Grosjean pendant 5 jours dans une cure zen detox, j'ai trouvé ça génial et j'ai gagné en vitalité (merci les jus d'avoir aidé mes intestins). Mais le cru à 100%, pour le moment ça ne me parle pas.


Que retenir ?

J'ai appris à écouter mes besoins et mes étapes de prise de conscience. Aujourd'hui, j'aime apprendre chaque jour et même des religions alimentaires mais je sais que j'ai la capacité de m'écouter, alors si ça me parle je test et sinon je ne prends pas, je mange ce dont j'ai envie. Pour moi il y a du bon à prendre partout.


En aucun cas, je remets en cause les connaissances que j'ai acquises grâce à ma formation de naturopathie. Et je ne te dis pas non plus, que maintenant je conseille le crudivorisme ou de s'abstenir de protéine animale.


Non ! Ce que je veux te faire comprendre à travers mon histoire, c'est que dans l’alimentaire il faut s'écouter. Petits pas par petits pas sur ton chemin, tu verras que tout évolue et toi aussi. Tu verras que ta façon de manger le fera aussi tout naturellement. Tu feras les prises de conscience que tu as besoin au moment il le faut : tu as envie de manger moins de viande ? Oui, fait le, si tu en ressens vraiment le besoin, pas parce que tu as entendu dire que ce n'est pas bon. Garde bien en tête la notion d'équilibre et renseigne-toi sur ce que tu manges, c'est important.

C'est sûr, qu'il y a certaines bases saines à apprendre mais le plus important c'est : de suive ton intuition. Ne plonge pas aveuglement, dans tout ce que tu entends ici et là, écoute comment ça raisonne en toi.


Personnellement je continue à tester sur moi ce que ça fait, et en plus ça me permet aussi d'ajuster mes conseils lorsque tu viens me voir.

Aujourd'hui je fais le choix numéro un de manger une nourriture pleine de vitalité, par le cru mais pas que, je te présenterais bientôt mon nouveau copain qui va m'aider à cuisiner avec douceur, il arrive cette semaine ^^


Voilà j'espère que tu te retrouves dans ce que je te partage. Je continuerais toujours à te partager ce en quoi je crois.

N'hésite pas à échanger avec moi à ce sujet en commentaires ^^


Avec toute ma bienveillance.

Myriam


www.myriamnaturopathe.fr


#naturopathie #fleursdebach #reflexologieplantaire #harmonie #penseepositive #developpementpersonnel #bienveillance #solutionsnaturelles #bienetre #prendresoidesoi #équilibreemotionnel #quimperle #alimentation #religionalimentaire #ecoutedesoi #prisedeconscience #alimentationsaine #alimentationvivante



Posts récents

Voir tout