L’hypersensibilité et la naturopathie

L’hypersensibilité kesaco ?


C’est un tempérament, un trait de caractère, la personne vit les choses de façon plus intense que la moyenne. La joie, devient plus joie, la peur est plus peur, tout prend beaucoup plus de place. Une personne hypersensible a également un sens qui sera beaucoup plus développé que la moyenne, parfois, cela peut être les 5 sens ce qui est mon cas à des degrés différents.


L’hypersensibilité peut être vécue comme une fatalité et dans ce cas la personne va simplement subir sa vie. Mais nous pouvons aussi le voir comme une manière différente d’être et apprendre à se connaitre avec nos forces et nos faiblesses.

L’hypersensibilité nous permet d’être des personnes créatives, empathiques avec une forte intuition…

Ce sont de très belles qualités qui apportent beaucoup à la société et permettent de changer les visions vers une société plus respectueuse.

Ce qui selon moi est important est de comprendre qui l’on est mais de ne pas en faire une fatalité, nous pouvons évoluer à chaque instant en respectant notre rythme.



D’où vient l’hypersensibilité ?


Ce qui est dit c’est que l’hypersensibilité peut venir de l’éducation, je ne suis pas d’accord avec ça. Alors quelles causes ?


Je te fais part de mes questionnements et te donne ma vision de naturopathie.

On me dit souvent que c’est un sujet à la mode, que l’on diagnostique plus, voilà pourquoi aujourd’hui, il y aurait beaucoup plus de personnes avec une hypersensibilité qu’auparavant.


👉Avant il fallait marcher droit donc l’hypersensibilité n’était clairement pas comprise et pas toléré non plus. Puis la psychologie à évoluer et les diagnostics ont commencé à augmenter. Mais ce n’est pas pour autant que l’acceptation était là, au contraire la stigmatisation est toujours là : « Arrête de faire ton cinéma », « tu prends la vie beaucoup trop au sérieux », « tu en fais vraiment beaucoup trop ». Ces phrases beaucoup de personnes ayant une hypersensibilité ont pu les entendre. L’hypersensibilité est vue comme une petite chose fragile qu’il faut protéger ou qu’il faut endurcir parce que la société est dure. Il suffit de voir comment ça se passe dans les écoles pour comprendre à quel point la société ne respecte pas l’humain mais essaye plutôt de standardiser l’humain. Et pourquoi la société ne changerait pas ? Voilà pourquoi selon moi il y a une réelle hausse du nombre de personnes avec une hypersensibilité la terre doit connaitre plus de spiritualité et d’empathie alors l’humain évolue et l’hypersensibilité en fait partie.


👉Je me suis demandé si l’hypersensibilité ne serait pas une stratégie de protection que notre système aurait mise en place pour nous permettre de nous adapter à ce monde hostile. Adapter ou plutôt tenir à l’écart par cette hypervigilance, une manière de se protéger de ce monde en perpétuelle sollicitation, cela nous renverrait à l’éducation mais je te renvoie aussi à ma vision de la société. Possible pour certains cas mais pas si évident pour moi, mes enfants sont clairement nés avec. On peut me dire c’est transmis oui possible aussi je n’exclus pas ce fait c’est évident mais on transmet aussi l’hygiène de vie.

L’hygiène de vie, cela a fait partie également de mes questionnements, mais je ne le vois pas comme ça par contre c’est selon moi un facteur aggravant je t’en dis plus dans la suite 😉


À l’heure où j’écris cet article, je pense que, tout ça se mélange un peu. Oui je n’ai pas de réponse tout tranchée mais finalement est-ce si important ? L’hypersensibilité n’est pas une maladie qu’il faut éradiquer. 😉 Est-ce que chercher la cause est si fondamentale, et oui j’apprends à taire mes questionnements.


Comment mieux nous accompagner au quotidien.


👉La première chose est effectivement de mieux se comprendre, avoir un peu le mode d’emploi de notre fonctionnement nous aide déjà à nous respecter et surtout à nous accepter.


Maintenant hypersensibilité ou non nous restons des humains qui ont des besoins normaux mais avec un tempérament différent. Pour bien comprendre où je veux en venir je vais te prendre l’exemple du stress, tout le monde connaît bien le stress.

Si on prend une personne qui aurait un travail qui prend beaucoup de place avec un chef qui crie et lui râle dessus quasiment toute la journée. Cette personne rentre à la maison, l’ambiance est volcanique et surchargée. En plus elle mange des aliments hypers transformés et pauvres en oligoéléments et en vitamines. Avec tout ça forcément elle a beaucoup de mal à dormir. Forcément, le stress va grimper en flèche, le corps de cette personne est en sur-adaptation. Et je n’évoque même pas le bourreau mental que pourrait avoir cette personne à l’intérieur.

En améliorant l’environnement de cette personne : travail, façon de voir la vie, alimentation, sommeil… son stress pourrait justement s’équilibrer.


L’hypersensibilité, c’est pareil C’est un tempérament qui est là mais si notre vie autour est contre nature et irrespectueuse de qui nous sommes et bien elle aura plus de poids dans notre vie.


👉Il faut gagner en équilibre sur tous les plans et dans la globalité de notre être.

  • Voir l’alimentation. Qu’est-ce que je peux faire pour que mon corps s’équilibre, sachant que l’on connaît le lien entre les intestins et le cerveau, qui gère nos émotions

  • La connexion au corps, travailler, cette connexion avec notre corps qui est notre allié dans cette vie. En étant en connexion avec lui, nous pouvons ainsi être en meilleure harmonie avec nous

  • Sortir dehors il est important pour les mammifères que nous sommes d’être dehors

  • Veiller à un repos correct afin de respecter les besoins fondamentaux de notre corps

  • Avoir du plaisir au quotidien pour travailler notre sérénité. J’entends par là faire quelque chose qui nourrit profondément notre âme (créativité, lecture …).

Cet article n’est pas là pour faire débat autour du sujet. Cet article est là simplement pour guider les personnes qui s’interrogeraient. Mon but est que chacun puisse s’accepter plus facilement.


Un peu de moi.

Je fais partie de ces personnes qui ont une hypersensibilité, pendant longtemps je me suis culpabilisée d’être comme j’étais, je me disais, que c’est moi qui avais un problème, que je n’étais pas normale, que je n’avais pas ma place dans cette société. À partir du moment où j’ai compris que j’avais simplement une manière différente d’être par rapport à la moyenne des gens, j’ai fini par accepter cette différence. Encore aujourd’hui j’entends des personnes qui me disent que je prends la vie trop au sérieux et que je réfléchis trop. C’est certain mais je m’accepte et évolue pas à pas. Je ne fais pas de mon hypersensibilité une fatalité. Je n’estime pas me donner des excuses parce que je suis une personne avec une hypersensibilité. Mais j’apprends à respecter qui je suis.


Avec toute ma bienveillance

Myriam

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout