top of page

Alimentation de l’enfant (1ère partie) : mon constat

Aujourd’hui je m’attaque à un gros sujet, je te parle de l’alimentation pour ton enfant.

Ça peut paraître chiant de parler d’alimentation pour ton enfant mais pour moi c’est quelque chose qui est incontournable.


Personnellement j’ai beaucoup changé d’alimentation dans ma vie et ça continue encore aujourd’hui, nous évoluons à chaque instant. Et j’ai bien vu l’impact qu’elle peut avoir sur moi mais aussi sur mes enfants.

Certains peuvent me dire que mes enfants sont nés avec une bonne conception, peut-être mais moi j’étais quelqu’un de souvent malade avec beaucoup de tracas par-ci par-là, alors oui tout n’est pas réglé, mais les choses se sont nettement améliorées dans ma vie. Par contre oui ce que je peux te dire c’est qu’il faut de la patience la nature va à son rythme 😉.

Mais clairement cela vaut la peine de se pencher sur le sujet, ne serait-ce que d’un point de vue immunitaire, c’est quand même vachement pénible de passer sa vie chez le médecin avec son enfant.



Cet article est le premier d’un trio d’articles où je te parlerais d’alimentation pour ton enfant.

  • Je commencerais en partant du constat que je fais en te partageant ma vision.

  • Puis, quel est l’intérêt de s’intéresser à l’alimentation pour ton enfant ?

  • Et comment aborder les changements ?

Au fil des articles tu comprendras pourquoi l’alimentation de ton enfant est primordiale pour son épanouissement. J’espère que tu seras là et que nous pourrons échanger ensemble à ce sujet.


Mon constat concernant notre manière de voir l’alimentation.


Nous avons tendance à beaucoup minimiser l’impact de l’alimentation sur le bien-être de nos enfant ainsi que le nôtre.

Nous imaginons que l’alimentation à juste pour fonction de caler notre faim et de faire avancer notre corps physiquement. Je pense que tout cela est un peu flou pour bon nombre d’entre nous.


Dans notre société, nous mangeons parfois sans réfléchir, sans prendre conscience de la nourriture que nous consommons. Notre manière de manger à souvent pour vocation à nous remplir plutôt qu’à nourrir les besoins de notre corps. De plus nous mangeons souvent plus avec notre mental et nos émotions qu’avec l’écoute des besoins réels de notre corps.


Malheureusement, inconsciemment c’est ce que nous transmettons à nos enfants. Eux aussi finissent par faire "les pompiers" avec l’alimentation pour éteindre le feu de leurs émotions.

Et pourtant nous essayons de faire du mieux que nous pouvons mais nous oublions que l’exemple est avant tout le meilleur moyen d’accompagner nos enfants dans leur rapport à la nourriture.


Mon constat concernant le contenu de l’alimentation de nos enfants.


Je dois dire que nous ne sommes pas beaucoup aidés par les industriels pour avoir une bonne alimentation pour nos enfants. Ils nous fournissent des aliments qui sont tellement trafiqués que cela ne peut que créer des déséquilibres dans nos corps.


Je parle d’aliments, mais j’ai bien peur qu’on ne puisse même plus parler d’aliment ! Puisque la définition d’un aliment est une chose qui va nourrir notre corps, mais ce que nous fournis l’industrie aujourd’hui ne nous nourrit pas, au contraire ces « aliments » sont plutôt destructeurs.


Je ne voudrais pas mettre tout le monde dans le même panier mais rien qu’en parlant d’additifs : colorant, édulcorant, conservateur, exhausteur de gout (cette catégorie sous-entend déjà que le produit de base ne doit même pas avoir de gout…) et bien d’autres.

Tous ses additifs sont là parce que l’agriculture de base est, elle aussi, tellement trafiqué qu’il faut bien rendre les aliments mangeables vu qu’ils sont carencés mais aussi déjà remplis de toxiques avec les pesticides utilisés lors de la production.


Il faut savoir que les additifs sont des perturbateurs à tous les niveaux, ils agissent sur la sphère respiratoire, sur l’équilibre émotionnel de nos enfants et leurs comportements, sur leur digestion, sur leur vitalité, ils agissent sur leur immunité…

Je pourrais même parler du pouvoir addictif de cette alimentation pour nos enfants.

Le sucre qui est rajouté partout à un pouvoir addictif important, par la suite il devient dur de s’en passer. En plus nos enfants finissent par préférer cette alimentation industrielle au fait maison qui n’a presque plus de goût pour eux comparer au reste.


Petit à petit nous prenons conscience que ce type d’alimentation n’est pas respectueux pour nous et nos enfants. Malheureusement en tant que parent nous avons peu de temps à accorder à l’alimentation. C’est vrai que c’est plus facile d’acheter du tout fait. Et puis, à force d’être enfermé dans ce cercle infernal nous avons l’impression de ne pas avoir de pouvoir d’action dans tout ça ou que c’est trop dur de faire attention. Et puis, cela impliquerait de rajouter des nouveaux conflits avec nos enfants qui ne seraient peut-être pas d’accord de ce changement. Et peut-être au fond, certain.es n’y vois pas l’intérêt et ne voit pas l’importance de reprendre ce pouvoir sur l’alimentation de leur enfant.


Voilà j’espère que cet article ne te déprime pas trop, ce n’est pas le but je voulais surtout aider à la prise de conscience que c’est à nous consommateurs de décider ce changement. On se retrouve dans 15 jours pour le 2ème volet de cette série où nous parlerons justement de l’intérêt de s’intéresser à l’alimentation pour le corps de nos enfants.


N’hésite pas à me partager ton avis en commentaires.


Avec toute ma bienveillance

Myriam


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ma vision autour de l'enfant

Coucou, aujourd’hui j’ai envie de te parler de ma vision de l’enfant. Je te partage une citation de Catherine Gueguen que je viens de découvrir, elle illustre parfaitement la mission qui est la mienne

Comments


bottom of page